PANEM reçoit le label Generali Performance Globale

label Generali Performance Globale PANEM

La société PANEM, fabricant d’équipements intégrant la maîtrise du froid, a reçu le jeudi 16 février 2017 le label Generali Performance Globale (GPG). Cet événement récompense l’entreprise pour son engagement en matière de prévention des risques, de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et de développement durable.

Engagée depuis plusieurs années comme entreprise responsable, PANEM parvient à associer démarche RSE et performance économique dans son développement. Cette ambition se traduit par des actions à plusieurs niveaux, impliquant tous les collaborateurs de l’entreprise. Parmi elles, la réduction de l’impact environnemental est une mesure forte rendue possible par une meilleure gestion du traitement spécifique des déchets et une recherche constante d’économies d’énergie.

PANEM veut également favoriser le dialogue avec ses collaborateurs à travers un programme de formation et de développement des compétences des salariés. Une démarche au service du droit social.

 Ses actions contribuent également à la solidité de l’entreprise en réduisant les vulnérabilités telles que le risque incendie, les incidents sur la chaine de production ou encore les risques sécuritaires liés aux stocks.

Mais l’entreprise va plus loin dans son développement  en s’appuyant à la fois sur une maitrise interne de la gestion des risques mais également sur une meilleure connaissance de son environnement comme nous l’expliquent ses trois dirigeants en répondant à nos trois questions.

 Comment PANEM recense les avis et besoin de ses clients pour améliorer ses produits, notamment en avant-vente ?

« L’avis de nos clients a toujours été un point important pour PANEM afin d’adapter au mieux nos produits selon les besoins des personnes qui installent ou celles qui utilisent nos machines.

Aussi, c’est en allant sur le terrain avec nos distributeurs/installateurs ou directement chez l’utilisateur final que nous recensons principalement leurs remarques et besoins concernant nos appareils et ainsi leur remontons en interne auprès de nos services QUALITE et R&D.

Une écoute au plus près de l’utilisateur final nous a permis année après année de prendre en compte certaines demandent et ainsi rendre toujours plus performantes nos machines. »

Christophe Batanero, Directeur Commercial.

Quelles actions met en place PANEM pour améliorer la sécurité de ses salariés ?

« La sécurité est l’affaire de tous dans notre entreprise. En parallèle des sujets traités dans le cadre du CHSCT, nous prenons soin d’étudier les différents postes de travail afin de déterminer les investissements futurs. Cette démarche va bien au-delà de nos obligations légales, le bien-être et le savoir-être de nos salariés étant une priorité absolue. Une croissance soutenue ces dernières années nous a permis de nombreux aménagements réduisant de facto les risques de Troubles musculo-squelettiques (TMS), de manutention de charges lourdes, de risques auditifs, etc… 

Nous ne travaillons néanmoins pas seuls. Ainsi nous sommes en étroite collaboration avec la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), l'Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (Agefiph), la Médecine du travail, l’Inspection du travail voire notre assureur dans le but d’améliorer les conditions de travail. L’hygiène et la sécurité sont pris en charge par notre Responsable Qualité. »

Yves Collen, Directeur Général

Les produits de PANEM sont destinés à des secteurs très contrôlés. Comment l’entreprise s’organise-t-elle pour s’adapter aux évolutions réglementaires ?

« Plusieurs actions sont en cours pour suivre les évolutions de notre marché :

Nous travaillons à la création d’un département Recherche et Développement composé de quatre personnes ( un Directeur technique ingénieur Arts et Métiers, un Ingénieur généraliste avec une spécialité automatismes et deux techniciens frigoriste expérimentés). Cette équipe travaille directement en liaison avec moi-même, ingénieur électromécanicien de l’ENI Saint Etienne. La mission principale de ce nouveau département est la préparation d’une reconception globale de notre gamme pour 2020, année du 50e anniversaire de la marque.

PANEM participe également aux travaux réguliers de la commission technologie et innovation de notre syndicat de constructeur EKIP. En parallèle, nous utilisons des veilles technologiques mises en place.

Afin de rester à l’écoute de notre secteur, nous nous rendons également sur des salons professionnels liés à notre activité comme CHILVENTA en Allemagne. Nous organisons aussi des échanges avec nos fournisseurs de compresseurs, évaporateurs, régulations… afin de partager nos problématiques respectives.

Par ailleurs nous sommes en démarche de mise aux normes UL/ETL pour développer le marché aux Etats-Unis et au Canada. Nous avons également fait évoluer nos documentations techniques et nos identifications de produits pour se conformer aux normes SASO pour sécuriser notre activité en direction du moyen Orient. »

Serge Valadou, Président